Atouts

Maîtriser le sujet technique et sa terminologie métier.

Pour réaliser une traduction juste, fidèle et de qualité, il est indispensable de comprendre finement le texte à traduire – ce qui peut ne pas être immédiat lorsqu’il s’agit de sujets techniques complexes – et de maîtriser la terminologie métier qui s’y rapporte. Sur ce plan, tant ma formation initiale d’ingénieur en électronique que mon expérience professionnelle, essentiellement en R&D, dans un grand groupe international, me permettent de garantir un niveau d’expertise élevé dans mes domaines de spécialisation.

De la méthode, de la rigueur, de l’efficacité…

La traduction est une tâche qui s’accommode peu d’une approche mal structurée. Comme dans le cas d’un processus industriel, pour atteindre qualité et productivité, il est indispensable d’utiliser des méthodes et des outils adaptés. Mon vécu dans l’industrie me conforte totalement dans cette conviction. J’ai donc adopté une méthode de travail rigoureuse, qui s’appuie sur des outils de TAO éprouvés (SDL Trados), des bases terminologiques contextuelles vérifiées et une réutilisation des actifs validés.

Oui, mais aussi souplesse et adaptation aux besoins du client.

Chaque client a des attentes ou des besoins spécifiques, depuis le respect d’une terminologie maison ou d’un guide de style à la simple satisfaction de délais courts. Avec vous, dès le début, nous définissons précisément ces besoins et discutons de la meilleure façon de les satisfaire. Par exemple, dans certains cas, au lieu d’une traduction intégrale d’un document, une traduction synoptique ou à but documentaire peut être plus pertinente et moins chère